entrevue

Entrevue avec Mme Natalie Gauthier, de Gowling Lafleur Henderson

2008-09-02

On dit souvent que le droit mène à tout. Parfois, d’autres domaines mènent au droit. Après avoir terminé un baccalauréat en administration, Mme Natalie Gauthier, la rédactrice du blogue « La pub et le droit », développe une expérience non négligeable auprès d’industries variées tant à Montréal qu’à Toronto. L’orientation stratégique du marketing incluant la gestion de la marque, les stratégies de ventes et de distribution en Asie et en Amérique du nord sont quelques domaines dans lesquels elle a travaillé. C’est alors qu’elle retourne aux études et termine une formation en droit civil. Elle débutera sa formation à l’école du Barreau dès le mois d'août 2009. C’est ainsi que Jurizone a voulu en savoir plus sur l’être qui est derrière le blogue bien connu « La pub et le droit ».

Jurizone : Madame Gauthier, parlez-nous d’abord de votre cheminement.

Natalie Gauthier : Je suis Bachelière en administration. J’ai travaillé dans le domaine du marketing en commençant par Montréal et Toronto par la suite afin d’élargir ma vision du milieu des affaires. Or, ce milieu dépend également du milieu juridique. J’ai décidé de poursuivre ma formation par une Licence en droit, à l’Université d’Ottawa. Cette licence étant terminée, j’entre à présent à l’École du Barreau.

Jurizone : Vous avez une grande expérience de travail dans plusieurs industries, que ce soit à Montréal ou à Toronto. Parlez-nous un peu de cela.

Natalie Gauthier : Mon expérience en marketing peut se résumer comme étant l'orientation stratégique du marketing incluant la publicité, la gestion de la marque, les stratégies de ventes et de distribution en Asie et en Amérique du nord, dans les secteurs de la finance, des technologies et des produits de consommation. Puisque j’ai touché également à l’exportation des produits des entreprises pour lesquelles j’ai travaillé, la gestion des douanes, des tarifs, des taxes, des quotas et aspects fiscaux relèvent également de mon expérience.

Jurizone : Comment voyez-vous le fait d’acquérir ce genre d’expérience dans des endroits différents avant de débuter une carrière en droit ?

Natalie Gauthier : Le fait de travailler dans plusieurs industries, tant à Montréal qu’à Toronto, me permet de comprendre les enjeux juridiques qui leur sont propres et les besoins qui en découlent. On peut penser, à titre d’exemple, à la propriété intellectuelle, essentielle en produits de consommation et en technologie.

Jurizone : Que ce soit en termes de stratégies de vente, de gestion de marques, de gestion de douanes, de tarifs ou de taxes pour ne nommer que ceux-là, votre spécialisation dans l’orientation stratégique du marketing se démarque. Nous savons que le marketing est un élément essentiel en affaires. De quelle façon jugez-vous ce domaine (le marketing) est essentiel dans la pratique du droit à la fois pour le client que pour l’avocat ?

Natalie Gauthier : On perçoit souvent à tort le marketing comme étant une approche agressive. Dans cette optique, on voit mal comment le marketing peut s’appliquer à la pratique du droit. Or, le marketing est en fait le lien entre un produit ou un service et la clientèle à laquelle il est destiné dans le but de répondre à ses besoins. La pratique du droit est un service à la clientèle, il est donc essentiel de comprendre les besoins des clients afin d’offrir un service qui répond à leurs besoins. Il suffit d’échanger avec les clients dans un contexte social pour comprendre que l’image d’un service ou d’un produit mérite d’être bien adapté à la clientèle visée.

Jurizone : Le marketing des avocats au Québec est encadré par le Barreau du Québec. Dans plusieurs endroits du monde, les limites du marché sont à la hauteur de l’imagination de chaque avocat. Les stratégies sont aussi nombreuses que variées. Quelle approche jugez-vous pertinente dans ce milieu en termes de marketing ?

Natalie Gauthier : Les avocats, à titre de communicateurs, ont des services à offrir. L’approche doit miser sur une publicité démontrant leurs spécialisations qui leur sont propres, sans laisser d’impact négatif. Un service courtois, un site web adéquat décrivant les services offerts, sont, selon moi, une approche professionnelle et non agressive. L’important est d’offrir un lien entre le service qui est offert et le client qui en a besoin. Selon ma propre perception, le bouche à oreille est un moyen approprié pour ce milieu.

Jurizone : Vous êtes parmi les pionniers de la blogosphère juridique. Vous écrivez différents articles touchant de près ou de loin sur le droit depuis 2004. Dites-nous ce qui vous a motivé à partir votre blogue et partager périodiquement vos connaissances avec la société.

Natalie Gauthier : Venant du milieu du marketing et de la publicité, je constatais l’absence de ressources et d’informations pratiques pour ce milieu. J’ai donc pris l’initiative, sous forme de blogue, de mettre sur pied un site d’information par la publication mensuelle de capsules. Bien entendu, ces informations sont générales et ne constituent en rien un avis juridique. Elles sont avant tout un exercice de vulgarisation.

Jurizone : Votre blogue a reçu une belle couverture médiatique et de nombreuses reconnaissances. De plus, certains de vos articles sont publiés ailleurs que sur votre site. Comment jugez-vous ce succès à une époque où la technologie prend de plus en plus de place jour après jour ?

Natalie Gauthier : Le fait que la technologie prenne plus de place jour après jour a l’avantage de rendre l’information plus disponible. Par conséquent, mon blogue, à l’aide des moteurs de recherche, peut facilement être retrouvé. L’envers de la médaille relativement à l’accessibilité de l’information est que mon blogue se retrouve parmi d’autres sites. Il est donc flatteur de constater une fidélité du lectorat et un intérêt pour mon blogue.

Vous pouvez consulter le blogue de Mme Natalie Gauthier à l'adresse suivante: http://publiciteetdroit.blogspot.com/

juriste
 


pub ici
membre

JurizoneXpress

Recevez nos nouvelles par courrier électronique

commentaires

«La création de ce nouvel outil juridique est extrêmement importante pour s’instruire. Vu l’aspect interactif, on peut supposer une importance à l’échelle planétaire. Continuez! L’information est un élément essentiel. » - Me Robert La Haye, avocat criminaliste

Ajouter votre commentaire ici.

Plus...